Jeudi 26 septembre à partir de 17h30 vernissage du livre de Lorenzo Pestilli  » Piecettes pour un Paradis baroque « 

Quand

septembre 26, 2024    
5:30 pm - 7:00 pm

Présence de Jean-Richard, préfacier de l’ouvrage et ami de Lorenzo Pestelli

Piécettes pour un paradis baroque, paru à l’Âge d’Homme en 1975,
a connu un vif succès à parution. Livre de voyage, inclassable et
sombre comme son auteur. Ces piécettes ont été écrites en Tunisie et
en Algérie entre 1962 et 1964, du temps où Pestelli s’était mis à
composer des dictées pour ses élèves. Nées d’abord comme des
improvisations, ces « piécettes » ou textes en prose poétique
s’ordonnent peu à peu en une écriture plus construite qui aboutira
plus tard aux deux volumes de Le Long été. Ami de Nicolas Bouvier,
« les voies de Lorenzo Pestelli sont pourtant plus tortueuses, et plus
complexes les voix du récit », comme l’écrivait en 2000 la journaliste
du journal « Le Temps » Isabelle Rüf, avant de conclure que « si,
pour Pestelli, l’écriture est un suicide, sa douloureuse Odyssée
déborde d’une force de vie qui s’exprime dans un jaillissement de
formes ». Dont celles-ci.

AUTEUR
Né d’un père florentin, Enzo, diplomate et d’une mère belge, Gabrielle
van den Haute, Lorenzo Pestelli passe sa jeunesse à Florence où il fait
ses études. Il poursuit des études de philosophie à Louvain puis une
maîtrise ès lettres à Montréal et à la Sorbonne à Paris. Il se marie
avec Michène Caussignac en 1956. Il enseigne au Maghreb de 1962 à
1964 puis en Chine de 1964 à 1965.
Mais il aime voyager et il part avec sa famille jusqu’au bout de
l’Orient, le Japon (où il rencontrera Nicolas Bouvier) en passant par le
Népal, la Thaïlande, la Malaisie, l’Indochine et l’Inde. En 1967, il
décide de s’installer à Genève où Nicolas Bouvier l’aidera à publier
son premier livre aux Cahiers de la Renaissance vaudoise dirigés par
Bertil Galland, Le Long été. Il est mort accidentellement au cours
d’un voyage au Maroc.